Roleplay militaire

De Space Station 13 France Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bien débuter sur Space Station 13.fr
Guide du Débutant Guide du Roleplay
Aide générale Les Règles
Glossaire Commandes
D'autres Guides

Le Roleplay Militaire

Un jour normal pour une ERT

Introduction

Ce guide s'adresse essentiellement aux catégories de personnages suivantes :

  • Les membres d'une E.R.T.
  • Les membres d'une escouade de Mercenaires
  • Les membres d'une Deathsquad
  • Certains membres du personnel de la station (Sergent, officier de sécurité ou tout autre membre avec un passif militaire)
  • Tout membre d'une équipe militaire (que celle-ci soit du côté des joueurs ou des antagonistes).

Par facilité d'écriture et de compréhension, ce guide va se concentrer sur les deux premiers points de la liste ci-dessus.

Bases

La principale difficulté du roleplay militaire, c'est que la plupart du temps, quand nous jouons antagoniste, nous sommes seuls (traitre, ninja, Wizard etc...). Ce n'est que dans certains cas que nous jouons en équipe (Xenomorphe, Cultiste, parfois Changeling). De fait, nous n'avons pas l'habitude de jouer en équipe. Certes, certains joueurs sont plus habitués à agir a plusieurs (généralement les heads) mais ce n'est encore pas la même chose que le jeu d'équipe dans le cadre d'un roleplay militaire. Voici quelques bases générales à garder en tête :

  • Vous avez un canal radio qui vous est propre. Utilisez le. Tout le temps.
  • Il y a un chef d'équipe. Vous l'écoutez. Même si ses ordres vous paraissent cons.
  • Si le chef d'équipe est neutralisé (c'est à dire mort dans d'atroces souffrance), il y a un sous-chef qui prend le relais.
  • Si le sous-chef est neutralisé, un inférieur hiérarchique prend le relais. Et ainsi de suite.
  • Vous avez accès a de gros flingues et de grosses armures. C'est cool, mais ce n'est en rien une excuse pour faire n'importe quoi.
  • La plupart du temps, vous avez des objectifs. Votre but est de les accomplir, le reste est secondaire.

E.R.T.

Équipe

Dans ERT, qui signifie Emergency Response Team, si vous avez deux globes oculaires fonctionnels (ou plus) et un minimum de QI pour savoir lire, vous aurez compris que T signifie Team qui signifie équipe. "Équipe", c'est un mot qui devrait vous mettre la puce à l'oreille sur un détail subtil :

VOUS ÊTES CENSÉS AGIR EN TANT QU'ÉQUIPE ET NON PAS EN TANT QU'INDIVIDUS.

Cela implique d'établir une chaîne de commandement, ce que nous verrons plus loin, et de s'y tenir. Cela implique aussi de ne pas la jouer solo. Restez groupé le plus possible. Cela vous donne l'avantage en terme numérique (en général) et en terme de puissance de feu. Si un membre de l'équipe se retrouve séparé des autres, utilisez votre foutu canal radio. Si le canal radio ne fonctionne plus, ne vous séparez pas. Si le canal radio fonctionne au moment où vous vous séparez, définissez un point de rendez-vous à rejoindre si jamais les communications se mettent à déconner. Si vous vous séparez, ayez une putain de bonne raison pour ce faire. Très souvent, une ERT est appelée suite à un danger sur la station. Quelle que soit la nature du danger, s'isoler de l'équipe est un moyen très efficace de signer son arrêt de mort. Si vous êtes trois ou moins, ne vous séparez pas. Si vous êtes suffisamment nombreux, faites des équipes. Un reco et un ingénieur seront plus efficaces qu'un reco seul.

Chaîne de commandement

En premier lieu, avant même de sortir du dortoir des ERT, tous fous que vous êtes à l'idée de prendre un gros flingues et de défourailler joyeusement, vous devez établir une chaîne de commandement.

  • Qui sera le leader du peloton ?
  • Qui sera le second du leader désigné ?
  • Qui est en dessous du second ?
  • Qui sera en dessous du précédent ?

Et ainsi de suite pour l'entièreté de l'équipe. Cela revêt une importance vitale car quelqu'un doit toujours être au commande. Une équipe qui explose avec chaque membre qui improvise est une équipe qui va échouer. Pour déterminer qui fait quoi, voir les grades.

Grades

Grades habituels d'une ERT
Désignation Appellation Niveau de commandement habituel Code couleur
Major

Abréviation : MAJ

Major Leader de l'escouade Armure Bleue
Squad leader.pngSquad leader hardsuit.png
Adjudant-chef

Abréviation : ADC

mon adjudant chef ou adjudant chef (féminin) Second du Major, il prend le relais si ce dernier est neutralisé. Armure Rouge (combat)
Combattant.pngCombattant hardsuit.png
Adjudant

Abréviation : ADJ

mon adjudant ou adjudant (féminin) Il prend le relais si le Major ou l'Adjudant-chef est neutralisé. Armure Rouge (combat)
Combattant.pngCombattant hardsuit.png

Blanche (médical)
Medic.pngMedic-hardsuit.png
ou Orange (ingénieur)
Ingé.pngIngé-hardsuit.png

Soldat de première classe

Abréviation : 1CL

soldat, première classe ou par le nom Si tous les officiers tombent, c'est ce soldat qui prend le relais.

Attention, il convient de préciser qu'un soldat de première classe n'est pas un grade officiel, mais un grade honorifique. Dans les faits, il s'agit d'un soldat normal, mais meilleur que les autres, le premier de classe.

Armure Rouge (combat)

Combattant.pngCombattant hardsuit.png
Blanche (médical)
Medic.pngMedic-hardsuit.png
ou Orange (ingénieur)
Ingé.pngIngé-hardsuit.png

Soldat

Abréviation : SDT

soldat ou par le nom Le reste de l'escouade. Ils ne prennent normalement jamais le relais, mais si ça arrive c'est que c'est la merde. Armure Rouge (combat)
Combattant.pngCombattant hardsuit.png

Blanche (médical)
Medic.pngMedic-hardsuit.png
ou Orange (ingénieur)
Ingé.pngIngé-hardsuit.png

Composition

Le nombre de membres d'une ERT peut varier, ce qui nécessite parfois un cumul des rôles.
Quel que soit le nombre de membres, il faut toujours un leader, un combattant, un médic et un ingé.

Escouade de trois membres :

  • 1 Adjudant (pouvant alors prendre une armure bleue) : Leader
  • 1 Soldat de première classe : combattant/ingé ou combattant/médic
  • 1 Soldat : combattant/ingé ou combattant/médic

Escouade de quatre à cinq membres :

  • 1 Adjudant-chef (pouvant alors prendre une armure bleue) : Leader
  • 1 Adjudant : Combattant
  • 1 soldat de première classe : Combattant, Médic ou Ingé
  • 1 à 2 soldats : Combattant, Médic ou Ingé

Escouade de six membres :

  • 1 major : Leader
  • 1 Adjudant-chef : Combattant
  • 1 Adjudant : Combattant, Médic ou Ingé
  • 1 soldat de première classe : Combattant, Médic ou Ingé
  • 2 soldats : Combattant, Médic ou Ingé

Escouade de plus de six membres :

  • 1 major : Leader
  • 1 adjudant-chef : Combattant
  • 1 à 2 Adjudant : Combattant, Médic ou Ingé
  • 1 soldat de première classe : Combattant, médic ou ingé
  • 3 à 4 soldats : Combattant, Médic ou Ingé

Briefing

Le briefing, c'est l'étape cruciale qui se déroule avant même d'aller chercher le matos. Les membres de l'ERT s'installent autour de la table et écoutent le leader. S'il y a des questions, les membres de l'ERT les notent et les posent en fin de briefing. En aucun cas, un membre de grade inférieur ne peut interrompre son supérieur (dans le cadre d'un briefing, s'entends).
Un briefing standard se déroule comme suit :

  • Le leader présente la situation, soit en résumant le message d'alerte reçu de la station, soit en lisant ledit message
  • Le leader établi les objectifs initiaux de la mission
  • Le leader laisse la possibilité à ses hommes de s'exprimer en posant des questions et en y répondant.
  • Le leader modifie les objectifs si nécessaire en conséquence
  • Le leader seul ou avec l'aide de l'équipe, définit la stratégie à adopter.
  • Le leader donne l'ordre de charger le vaisseau avec le matériel adéquat (voir plus loin)

Objectifs

Les objectifs sont laissés à l'entière liberté du leader de l'escouade. C'est à lui de les établir (même s'il peut choisir de les définir avec son équipe) et ce sont les objectifs qui vont façonner la mission.
Un objectif peut être aussi vague que "sauver les civils de la station" ou tout aussi précis que "aller neutraliser le lunatique enfermé dans la section scientifique avec une bombe au napalm et deux otages tout en sauvant les otages". Vous en conviendrez, définir un objectif précis peut se révéler plus complexe. Aussi il est globalement plus simple de définir plusieurs objectifs avec un ordre de priorité.

  • Objectif primaire : C'est l'objectif indispensable de la mission. Si cet objectif n'est pas atteint, la mission est un échec. De fait, cet objectif doit être aussi clair que possible tout en laissant à l'équipe différentes approches possibles.
    • Exemple d'objectif primaire : Sauver les otages et les ramener en sécurité au vaisseau de l'ERT.
  • Objectif(s) secondaire(s) : Les objectifs secondaires sont des bonus, des actions plus simples à réaliser qui, si elles ne sont pas nécessaires à la réussite de la mission, sont des actions utiles à la mission.
    • Exemple d'objectif secondaire : Neutraliser le preneur d'otage de manière non létale et le capturer pour le ramener dans la prison du vaisseau de l'ERT.
  • Objectif(s) tertiaire(s) : Les objectifs tertiaires, ou objectifs d'opportunités, sont des actions (généralement non définies à l'avance) dont la réussite ou l'échec n'auront généralement aucune influence sur le déroulement de la mission, mais peuvent servir pour le RP ou tout simplement pour le prestige post-mission.
    • Exemple d'objectif tertiaire : Après avoir sauvé les otages et capturé le preneur d'otage, récupérer l'IA de bord et les cyborgs endommagés pour les ramener également.

Équipement

Vous disposez d'un équipement de pointe comparé à celui qui est disponible à bord de la station. Mais l'équipement dont vous aurez besoin va dépendre de votre mission... Et des complications que vous allez inévitablement subir.
L'équipement disponible est divisé dans les quatre catégories qui suivent.
Attention !
L'équipement que vous prenez sur vous est celui qui est dédié à vos objectifs initiaux. Mais, vous devez toujours prévoir que les choses ne se passent pas comme prévu et, par conséquent, prendre de l'équipement supplémentaire, comme des hardsuit ou de l'armement lourd, des fois que la situation dégénère. Le vaisseau de l'ERT dispose d'un stockage conséquent, faites en usage !

Equipement de combat

Cette section recouvre tout ce qui relève du défensif ou de l'offensif.

  • Fusil à ion : Efficace conte les cyborgs et les machines
  • Laser gun : Versatile avec ses trois modes de tir (stun, shock et létal), mais limité en munitions.
  • Advanced Laser Gun : votre meilleur ami. C'est un laser gun à munition infinie. Attention cependant, il lui faut un peu de temps pour se recharger, ce qui fait que vous pouvez vous retrouver temporairement incapable de tirer. Attention également au fait que c'est une arme redoutable si l'ennemi arrive à vous le prendre ou à s'en fournir.
  • Hardsuit : une armure autonome avec un équipement intégré. Le rêve ultime. Néanmoins elle est limitée par sa batterie. C'est également un équipement de base en cas de brèche atmosphérique, car elle est étanche.
  • Grenades : Diverses et variées, à usage léthal ou non.

[EN CHANTIER]

Equipement Médical

[EN CHANTIER]

Equipement d'ingénierie

[EN CHANTIER]

Equipement général
  • Les Station bounced Radio ou Radio à longue portée : Elles ne sont pas liée au satellite de com, ce qui signifie qu'elles ne devraient normalement jamais tomber en panne. Cet équipement devrait être automatiquement prit par n'importe quel membre.

[EN CHANTIER]

Spécialités

Avant propos :
Bien que les membres d'une ERT soient spécialisés, il convient de rappeler qu'ils ont tous une formation militaire. En d'autres termes, même le médic est capable de prendre un lasgun pour placer un trait de lumière tangible entre les deux yeux d'un cultiste immobile à 20 mètres.

Leader

C'est celui qui donne les ordre et mène le groupe. C'est donc celui dont on écoute les ordres en toute occasion, même si vous n'êtes pas d'accord avec ce qu'il dit. Vous pouvez toujours demander "permission de parler librement ?" pour ensuite lui expliquer votre point de vue, mais n'oubliez pas qu'un simple soldat évite de contredire un haut-gradé.
Le rôle du Leader est de mener le groupe, ce qui signifie qu'il devrait éviter d'être en première ligne. Cela ne signifie pas qu'il doit forcément rester derrière, mais il ne doit pas prendre de risques inutiles. C'est également à lui que revient la lourde tâche de modifier les objectifs de mission en fonction de la situation, c'est lui qui décide si l'ERT effectue une retraite ou reste sur place. C'est également sur lui que pèse la responsabilité de toute action effectuée par l'ERT. S'il envoie un membre seul en reconnaissance, c'est lui qui sera responsable de sa mort. En d'autres termes, c'est un poste à responsabilité. Chaque action doit être approuvée (ou refusée) par lui et il doit être averti de tout par ses hommes.
Attention : Le rôle de leader est important et ne devrait jamais être joué par quelqu'un qui débute dans le jeu ou en ERT.

Combattant

C'est un peu le rôle de base d'un membre de l'ERT. Ce soldat-ci est là pour le combat et pour calmer le jeu à coup d'armes laser ou autres. On peut le supposer formé à la démolition (pose et désamorçage de bombes) ou aux manipulations forensiques (basiques)

Appui feu

Variante numéro 1 du combattant, c'est un spécialiste en armes lourdes et un expert en démolition/désamorçage.
Son job est de faire un max de dégâts là où c'est nécessaire, généralement au point le plus chaud de l'action. A contrario, cela peut également être un sniper.

Reconnaissance

Variante numéro 2 du combattant, c'est un combattant idéalement formé au hack de portes et avec une base d'ingénierie suffisante pour pouvoir ouvrir des portes (pas de hacker un pc, donc). Son job est de trouver un chemin dans la station sans se faire repérer, de sécuriser ce chemin et d'y emmener le reste de l'ERT. Un reco qui fait bien son job ne devrait même pas avoir a combattre.
De tous les rôles, c'est le reco le plus susceptible d'y passer, puisqu'il est le plus susceptible d'agir seul. Un reco doit utiliser sa radio en permanence et ne doit idéalement pas être trop éloigné de son équipe, car celle-ci doit pouvoir lui venir en aide rapidement. Si le reco trouve quelque chose de suspect, il ne prends pas d'initiatives, il appelle le reste de l'équipe pour que le leader statue sur la marche à prendre.

Médic

Médecin militaire de formation, le médic est là pour soigner les blessures horribles que subiront les membres de l'ERT. Ou les survivants de la station en péril. C'est un membre clé de l'équipe, qui est presque toujours à l'arrière et ne verra probablement pas le combat dans une équipe de 4 ou 6 membres. Il est également formé en chimie et peut, le cas échéant, être à même de créer des poisons.

Ingénieur

Le spécialiste en hack/construction de l'équipe. S'il y a une porte fermée sur le chemin de l'ERT, c'est à lui de l'ouvrir, quitte à démonter le mur à côté. S'il y a un trou dans un couloir dans une zone à sécuriser, c'est à lui de le colmater. S'il y a un pc verrouillé auquel il faut accéder, c'est à lui de le craquer et ainsi de suite. S'il y a des réparations à faire, c'est son job.
L'ingénieur est formé en atmo, en construction, en hack et probablement en robotique.

Variantes

Les spécialités proposées ci dessus sont des idées globales, libre à vous d'en imaginer d'autre pour étoffer votre membre d'ERT (dans les limites du raisonnable). De plus, songez au cumul des rôles avec les ERT inférieure à 4. Un médic/combattant sera moins à l'arrière qu'un pur médic.

Conseils et astuces

[EN CHANTIER]

Mercenaires

[EN CHANTIER]

Équipe

[EN CHANTIER]

Chaîne de commandement

[EN CHANTIER]

Objectifs

[EN CHANTIER]

Équipement

[EN CHANTIER]

Spécialités

[EN CHANTIER]

Roleplay antagoniste

[EN CHANTIER]