Guide de la Médecine

De Space Station 13 France Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet page n'est pas à jour

Cette page est ancienne et ne représente plus la réalité du jeu. Vous pouvez aider en la mettant à jour.

🔨🚧 Cet article est une ébauche 🚧🔨

Cet article n'est pas fini, il lui faut plus de contenu ou de détail. Vous pouvez aider en la mettant à jour.

Bienvenue sur le Guide de la Médecine de Dreyfus! Il va vous instruire sur le fonctionnement du systeme de santé du jeu, sur les différentes manière qu'un joueur peut mourrir et sur les opérations nécéssaire afin de garder ledit joueur en vie.

Petit disclaimer toute fois : en tant que médecin, vous allez passer le début de la partie à vous préparer et vous ennuier, mais quand un problème émerge, vous allez surement etre débordé. N'ayez crainte, c'est normal. En cas de panique, vous pourrez toujours vous référer à ce guide-ci, ou à celui de Bay, ou encore aux admin in-game! Gardez votre sang-froid, procédez avec méthode, et tout ira bien.

Les Bases

Le système de santé est très différent des autres serveurs. Si vous avez déjà de l'expérience avec la médecine de /vg/ ou Aurora, il vous faudra réaprendre tout ca et lire ce guide.

Le Cerveau

Le cerveau est le point central du système de santé du jeu. Tant que votre cerveau n'est pas mort, vous ne l'etes pas non plus. Tout le reste, vos organes, les médicaments, etc..., ne sont là que pour maintenir le cerveau en vie.

Chaque personnage commence la partie avec 100% d'intégrité au cerveau. Certains effets vont affecter l'intégrité du cerveau. Si elle tombe à 0%, c'est game over, mort cérébrale, plus aucune chance de survie.

Ces effets néfastes sont :

  • un manque d'oxygène
  • la présence de toxine
  • les traumatismes directs

La principale cause du manque d'oxygénation du cerveau est la perte de sang, suivie de près par l'exposition à une atmosphère pauvre en oxygène évidement, mais ces problemes sont lié.

Le sang est le liquide vital de votre organisme (merci captain obvious). Il faut qu'il soit oxygéné, qu'il coule dans vos veines et qu'il y en ai suffisament. Si vos poumons ne peuvent plus capturer d'oxygène, si votre coeur s'arrète ou si vous n'avez plus de sang, le cerveau va prendre un sacré coup. Plus d'info là dessus plus bas

Malgré tout, même si vous avez votre système circulatoire en parfait etat de marche, les toxines qui pourrait etre dans votre sang savent quand même détruire vos neurones. Votre foie et autres organes sont vos premières lignes de défenses contre les toxines, mais il vous faudra quand même purger votre sang du poison qui y coulent. Plus d'info plus bas.

Enfin, se faire taper la tête à répétition contre des rails n'est évidement pas bon pour vos cellules grises. Portez un casque ou courrez le risque d'avoir vottre cervelle vous couler par les oreilles.

Dommages physiques et arrets cardiaques

Évidemment, se faire couper la main ou tirer dessus au fusil à pompe dans la poitrine ne va pas faire de dégats au cerveau à proprement parlé. La majorité des dégats causent des dégats indirect.

En dehors de la possibilité de perte de sang, les coups et blessures peuvent engendrer des bleus et bosses, sur la peau et même sur les organes. Se faire tabasser entraine aussi de grand risque de tomber dans les pommes ou même subir un arret cardiaque (en cas de situation de stress le coeur bat a toute vitesse pour oxygéner le corps, et cette activité intense est difficile à maintenir), et c'est sans compté sur les infections causé par un manque de soins. Le cerveau est peut-etre l'organe principal, lais le reste du corps est quand meme vachement nécessaire, sans lui le cerveau ne sert à rien. Les dégats physiques sont divisé en 2 catégories : brute (coupure, bleus, coups) et brulures (acide, feu, electricité), qui sont soigné par des procédés expliqué plus loin.

Analyse détaillée

Système circulatoire

Le volume, la concentration d'oxygène et la circulation du sang sont regroupé sous l'appellation oxygénation sanguine. Il s'agit d'un pourcentage qui définit la quantité d'O2 apportée au cerveau. La perte de sang, l'étouffement, ou les dégays au coeur ou au poumon font descendre ce pourcentage, se qui va avoir pour effet d'endommager le cerveau au fur et a mesure. Il faut que les 3 facteurs énoncé plus tot restent dans des condition optimale, car si une seule commence à se faire la malle, tu va avoir quelques problèmes.

Le sang a aussi un role médicinal qu'il ne faut surtout pas négliger. En effet, les médicaments, qu'ils soit ingéré ou injecté, ont toujours besoin du système sanguin pour se propager dans le corps. Si le coeur est à l'arret, ou si il n'y a tout simplement pas assez de sang dans l'organisme, les médicament vont avoir leurs effets extremement ralentit, si pas annulé tout a fait. Les conséquences de ce détails seront repris plus loin.

Toxines

Les poisons sont particulièrement mortels dans ce jeu. Tant qu'il y en a dans le sang, il va infliger des dégats continu sur plus ou moins tout les organes, cerveau inclu.

Diagnostiquer un patient

Quand un blessé arrive, il est capital de le stabiliser et de le soigner le plus rapidement possible.

Outils de diagnostic

Pour avoir les information sur son état ,vous avez à votre disposition une série d'outils.

  • L'inspection : lorsque vous inspectez quelqu'un (clic droit -> examiner ou shift+clic gauche), vous obtiendrez une série d'informations : les vêtements qu'il porte, les blessures visibles et leur gravité ainsi que tout objet qui se trouve planté dans un membre. Si vous vous trouvez juste à coté du patient, l'examiner va également mesurer son pouls, vous permettant de savoir s'il est vivant, en arrêt cardiaque, mort ou si son esprit hante déjà l'autre monde. Sachez toutefois que si le patient porte une armure ou tout vêtement intégral, celui-ci vous bloquera la vue des blessures et des saignement. Soyez donc vigilant, un patient ne présentant aucune blessure visible peut tout de même se trouver dans un état critique.
  • L'ATH médical : ces lunettes affichent une barre de vie au dessus de la tête de toute personne que vous voyez, y compris vous même. Elles permettent de connaître l'état de santé général d'une personne d'un coup d’œil. Il est recommandé d'en porter en permanence.
  • L'analyseur portable : Cette tablette est votre Saint Graal. Vous n'en possédez pas à votre arrivée, alors dépêchez vous d'aller en prendre une et de la garder dans votre poche en permanence. En l'absence de meilleur moyen de diagnostic, l'analyseur portable est le seul moyen que vous avez pour juger la santé d'un blessé avec un minimum de précision. Il affiche les dégâts globaux de chaque types, les dégâts précis de chaque membres, les fractures, les liquides étrangers dans l'estomac et dans le sang, le taux de sang, le pouls précis, la température, etc... Toutes des informations cruciales.

Il existe aussi des moyens plus rudimentaires pour analyser un patient

  • Stéthoscope : En l'utilisant, vous pouvez détecter des problèmes pulmonaires ou cardiaques ainsi que des dommages de suffocation. Accrochez les à votre combinaison pour un accès facile et montrer à quel point vous êtes un vrai médecin.
  • Lampe torche: En braquant dans les yeux du patient, vous pouvez dire à un certain nombre de choses à partir de la réaction des pupilles - des lésions cérébrales (vitesse de réponse différente entre les yeux), somnolence (ralentissement du temps de réponse), les médicaments dans le système du patient (pupilles dilatées/contractées) ou des lésions oculaires.
  • Quand rien n'est autour, vous pouvez simplement utiliser vos mains. Prenez le patient avec l’intention "grab", visez la partie du corps que vous voulez inspecter et cliquez sur le patient avec l'intention "help" .Cela va démarrer le processus d'inspection qui va vous donner des infos sur les blessures, les fractures et d'autres conditions, comme les niveaux de suffocation ou de toxines élevés.

Grâce à ces outils, vous pourrez découvrir quels blessures ont été infligées à votre patient et ainsi le soigner au mieux.

Savoir mettre de l'ordre dans sa liste de patients

En cas de raz-de-marée de patients, il faut pouvoir les traiter en fonction de la gravité de leurs blessures. Le HUD médical est, dans ce cas-ci, d’une aide précieuse afin de détecter d'un coup d’œil la "couleur" d'un patient

Couleur Description Définition en jeu Type de traitement dans le monde réel Traitement suggéré en jeu
Noir Le patient est mort Le patient est mort Le déplacer pour éviter les infections Si la mort est récente : utiliser le plus rapidement possible un défibrillateur pour le ramener à la vie ! Si la tentative échoue, le conduire à la morgue

Si le patient est mort depuis plus de 10 minutes, ignorer tant qu’il y a des patients en vie, ensuite le conduire à la morgue

Rouge Le patient est sérieusement blessé et en danger de mort
  • Tomber en critique (PV négatifs)
  • Perte de sang importante
  • Points de vies en chute libre
  • Maladie létale en phase terminale
Traitement immédiat Traiter les blessures le plus vite possible. Si ce n’est pas possible, le mettre en sommeil cryogénique. Pour les maladies, utiliser de la Spaceacillin pour stopper sa progression. Stabiliser tous les patients en état critique avant de les soigner en profondeur
Jaune Le patient est blessé
  • Points de vie entre 0 et 30%
  • Maladie en début de développement
Traitement postposé À soigner dès que les patients rouges sont soignés
Vert Le patient est légèrement blessé Points de vie entre 30 et 80% Traitement minimum Ignorez-les tant qu’il reste des patients jaunes ou plus à traiter
Blanc Le patient n’est peu ou pas blessé Points de vie entre 80 et 100% Aucune raison de le soigner si un cas plus grave se présente L'ignorer tant qu’il reste des patients verts ou plus à traiter

Reste des diagnostics

Si votre patient a des blessures plus spécifiques, vous trouverez ici la majorité des cas à soigner

Perte importante de sang

Danger: [Dépend de la sévérité]

Affiché sur l’analyseur portable

Symptômes

  • Vertiges, peau pâle
  • Gouttes ou flaque de sang près du blessé
  • Dégâts de suffocation qui reviennent même après avoir été soigné

Causes

  • Blessures brutes externes non soignées, hémorragie interne ou externe et donation de sang trop importante. La quantité de sang restant est affichée par l’analyseur portable.

Les dégâts de suffocation resteront tant que la quantité de sang reste basse.

Si le taux de sang de quelqu'un tombe en dessous de 60% il meurt. C'est inévitable à moins de replacer le sang perdu.

Traitements

  1. Trouver les potentielles blessures saignantes pour les soigner. Si aucune n’a été trouvée, il pourrait s’agir d’une hémorragie interne ou d’un cœur endommagé.
  2. Pour arrêter le saignement, mettez des bandages sur chaque blessure externe avec des bandages (gaze) ou un kit de trauma.
  3. Les hémorragies internes et les dommages au cœur doivent être soignés via chirurgie
  4. De la Bicaridine va aider à soigner les dégâts bruts
  5. Effectuer une transfusion dans les cas graves
  6. Attendre que le niveau de sang redevienne normal. Dans les cas les plus graves, de la Dexalin ou de la Dexalin plus doivent être administrées pour empêcher le patient de suffoquer à cause du manque d’oxygène.
  7. Donner du fer (iron) en pilule permet une récupération plus rapide du sang (moins de 30u pour éviter les overdoses).
  8. Le patient être affamé, lui donner à manger est nécessaire. Préférez du sucre en pilule s'il est trop malade pour manger..

Hémorragies internes

Danger:

Affiché sur l’analyser portable

Symptômes

  • Symptôme de perte de sang sans blessures externes

Causes

Énormes dégâts bruts qui on coupé des veines ou artères

Traitements

C’EST UN ETAT EXTRÊMEMENT DANGEREUX, A TRAITER DE TOUTE URGENCE

Si des soins immédiats ne sont pas possibles, le patient doit être mis en sommeil cryogénique ou dans un sac de stase. Les faibles températures vont ralentir les saignements jusqu’à ce que des soins soient disponibles.

En raison de l'absence de scanner avancé, il vous faudra déduire d'où l'hémorragie provient. Regardez où se trouvent les blessures, cela devrait être assez évident. En cas de multiples coups importants, assumez que chaque membre touché subit une hémorragie et vérifiez avec votre scanner portable au fur et à mesure

  1. Injectez le patient avec de la Bicaridine pour empêcher les blessures de s'aggraver. Les doses importantes commenceront à soigner l’hémorragie, quoique lentement tout en infligeant d’important dégâts toxiques
  2. Une transfusion sanguine sera surement nécessaire. De petites transfusions peuvent être faites avec des seringues ou des pilules.
  3. Aller réparer l’hémorragie via chirurgie.

Rejet sanguin

Danger: [Dépend de la sévérité]

Symptômes

  • Dégâts toxiques sans aucun produits chimiques dans le sang
  • Dégâts de suffocations sans explications
  • Le patient a reçu une transfusion récemment

Causes

Transfusion de sang de type incompatible

Traitements

  1. Au cas où ce ne serait pas évident, ARRÊTEZ DE LUI DONNER CE SANG.
  2. Donner du Dylovene jusqu’à ce que les symptômes disparaissent

Poumon perforé

Danger:

Symptômes

  • Le patient halète (gasp) alors qu’il se trouve dans un environnement oxygéné

Causes

Exposition à un environnement à basse pression sans avoir de masque à oxygène opérationnel

Traitements

En raison de l'absence de scanner avancé, vous ne pourrez sans doute pas être sûr à 100% de la perforation des poumons, mais si votre patient halète sans arrêt, donnez lui de la Dexalin et préparez la salle d'opération.

  1. Réparez la perforation chirurgicalement
  2. Si aucun chirurgien n’est présent, ou si le patient a juste le poumon perforé sans côtes brisées, administrez-lui de la Perixadon, bourrez-le de Dexaline Plus et attendez que le poumon se soigne de lui-même. S’il a des côtes cassées, bouger risque de re-perforer le poumon, et doit donc rester immobile en attendant un chirurgien pour lui ressouder les os Ne répare pas le poumon entièrement, à tester.

Fracture

Danger:

Affiché sur l’analyser portable

Symptômes

  • Le patient crie de douleur, laisse tomber des objets ou tombe sans arrêt
  • Les difformités faciales sont souvent associées à une fracture du crane

Causes

Dégâts bruts sévère sur une partie du corps

Traitements

En raison de l'absence de scanner avancé, il vous faudra déduire où la fracture se trouve. Regardez où se trouvent les blessures, cela devrait être assez évident. En cas de multiples coups importants, assumez que chaque membre touché est fracturé et vérifiez avec votre scanner portable au fur et à mesure si les fractures ont disparu.

  1. Si les dégâts sur une certaines partie du corps sont trop importants, l’os va se briser immédiatement après avoir été ressoudé. Soignez la zone en question avant toute opération
  2. Donner des antidouleurs au patient pendant qu’il attend sa chirurgie est une bonne idée pour éviter de l'entendre hurler toute la journée
  3. En cas de fracture du crâne ou de la cage thoracique, empêchez IMPÉRATIVEMENT le patient de bouger, cela pourrait empaler quelques organes internes
  4. Opérez le/les membres que vous croyez fracturé
  5. Des atèles peuvent être fournie pour rendre un semblant d’utilité au membre si le traitement est indisponible. Les patients avec des jambes cassées peuvent recevoir une chaise roulante et des antidouleurs. Ceux qui ont des fractures du crâne, de la cage thoracique et de l’os pelvien doivent rester au lit, car tout mouvement entraînera des dégâts aux organes internes

Démembrement

Danger:

Symptômes

  • Il lui manque un membre, vous vous attendiez à quoi ?
  • Sérieusement, il lui manque un membre lorsque l'on l’examine

Causes

Des causes communes peuvent être : des explosions, des projectiles à haute vélocité, des chirurgiens errants ou des combats à l’épée

Traitements

  1. Arrêtez les saignements
  2. Donnez des antidouleurs, votre patient crève de mal
  3. Si vous n'avez pas le membre d'origine, commandez un membre robotique au labo de robotique de la station ou imprimez un nouveau membre grâce à l’imprimante au labo, au choix
  4. Accrochez-le au moignon

Corps étranger

Danger:

Affiché sur l’analyser portable

Symptômes

  • Objet visiblement enfoncé dans le corps du patient, visible via examen
  • Douleur lors de mouvement

Causes

  • Collision à haute vélocité avec du shrapnel, des munitions balistiques ou tout autre objet pointu
  • Implants. Possiblement dangereux
  • Infection parasitaire (xénomorphe). En tant que docteur, vous ne savez pas forcement ce que sont ces créatures, mais vous vous doutez qu’elles ne sont pas à leur place dans le ventre de votre patient
  • Le patient a mangé ou a été forcé à manger un cube de singe

Traitements

En raison de l'absence de scanner avancé, il vous faudra déduire où le corps étranger se trouve. Regardez où se trouvent les blessures, cela devrait être assez évident. En cas de multiple blessures importantes, assumez que chaque membre touché possède un corps étranger et vérifiez avec votre scanner portable au fur et à mesure si les corps ont disparu.

  1. Immobilisez le patient à un lit ou à une civière pour tout transport
  2. N’essayez pas d’enlever le corps étranger à la main si vous le pouvez, vous risquez de causer une hémorragie interne
  3. Enlever-le chirurgicalement

Infection bactérienne/Inflammation

Danger: [Progresse si laissé non-soigné]

Affiché sur l’analyser portable

Symptômes

  • Dégâts toxiques sans produits chimiques dans l’organisme
  • Plaies enflammées
  • Organes internes endommagé sans blessures externes
  • Fièvre

Causes

Blessures et brûlure importantes laissées non-soignée

Chirurgie dans un milieu non stérile

Traitements

  1. Localisez la plaie infectée en examinant le patient
  2. Soignez-la avec de la pommade
  3. Administrez un peu de Spaceacillin pour empêcher l’infection de s’aggraver et du Dylovene pour soigner les dégâts toxiques
  4. Si laissée non-traitée, l’infection va s’aggraver
  5. Placer le patient en cryo va arrêter l’aggravation de l’infection
  6. Continuez de donner de la Spaceacillin et du Dylovene jusqu’à disparition des symptômes

Infection Virale

Danger: [Dépend de la sévérité]
Affiché sur l’analyser portable (Seulement si le virus a été analysé ! )
Symptômes

  • Tousser (cough), éternuer (sneeze), vomir, halluciner, trembler (twitching), se sentir mal, sont tous des symptômes de diverses maladies
  • Température excessivement chaude (38°C et plus)

Cause
Infection virale, qui peut etre transmise d'employé à employé très rapidement

Traitements

  1. Mettre tous les membres d'équipage infectés en quarantaine
  2. Administrer de la spaceacillin pour ralentir la progression de la maladie. Cela peut soigner de la maladie complètement si prit suffisamment tôt, mais n'immunise pas contre les prochaines infections. Peut être utiliser de manière préventive
  3. Développer un vaccin

Appendicite

Danger: [Dépend de la sévérité]
Affiché sur l’analyser portable

  • Dégâts toxiques sans produits étrangers dans le sang
  • Douleurs extrêmes dans le ventre et le bas ventre
  • Vomissements
  • Toux

Cause
Sepsis causé par un appendice enflammé

Traitements
MORTEL SI LAISSÉ NON SOIGNÉ.

  1. Confirmez qu'il s'agit bien d'une appendicite avec votre scanner de poche
  2. Enlevez l'appendice chirurgicalement
  3. Soignez les dégats toxiques

Intoxication

Danger:

  • Problèmes d’élocution, mouvements confus
  • Hallucinations.
  • Salivation excessive et tremblement incontrôlables.
  • Possiblement des dégâts toxiques

Cause
Toute sorte de substance, variant de l'alcool jusqu'aux drogues illicites


Traitements
Le traitement dépend de la substance
Alcool:

  • Laissez les décuver à l’écart
  • En cas d'urgence administrez de l'Ethylredoxrazine ou effectuez une dialyse dans un sleeper
  • Traitez les dégâts toxiques
  • Le foie est peut être endommagé, examinez le ventre et le bas ventre, et si le patient se plaint de douleurs au ventre, administrez de la Perixadon ou opérez

Hallucinogènes:

  • Placez le patient sous sédatif s'il ne reste pas en place, il risque de se blesser lui-même ou quelqu'un d'autre.
  • Administrez une très faible quantité de Synaptizine. Ce produit est très dangereux et doit toujours être donné avec une bonne dose de Dylovene
  • Si vous n'avez pas de Synaptizine, laissez le temps s'occuper des hallucinations ou effectuez une dialyse

Empoisonnement aux radiations

Danger: [Dépend de la sévérité]

Affiché sur l’analyser portable

  • Le patient se sent faible, tombe dans les pommes.
  • Augmentation de dégâts toxiques, même après traitement
  • Des dégâts au niveau de l'ADN (apparaît comme étant un "clonage incomplet")
  • Perte de cheveux

Cause

  • Le patient à été exposé à de l’équipement expérimental, des substances ou objets radioactifs ou au cristal de super-matière
  • L’état de la super-matière est critique, dans ce cas le patient aura aussi des hallucinations

Traitements

  • Administrez de l'Hyronalin ou de l'Arithrazine si possible. L'Arithrazine cause quelques dégâts bruts mais est bien plus efficace que l'Hyronalin
  • Si ces substances ne sont pas disponibles, donnez au patient du Dylovene jusqu'à ce que les radiations disparaissent
  • En se qui concerne les dégâts génétiques, vous ne pourrez pas les traiter, à moins d'avoir de la Rezadone

Cerveau Endommagé

Danger:
Affiché sur l’analyser portable

  • Concussion
  • Maux de têtes, problème de vue
  • Mauvaise coordination moteur au niveau des jambes et des bras

Cause

Un trauma crânien, certains produit chimiques, des maladies
Traitements

  1. Donnez de l'Alkysine
  2. Si cela ne marche pas, cela pourrait être un hématome au cerveau, et une opération est nécessaire

Déformations faciales

Danger:

  • Le patient a le visage rendu méconnaissable
  • Sa voix est déformée
  • Il apparaît comme étant un inconnu malgré son ID

Cause
Attaque à l'arme contondante, exposition à de l'acide ou des température extrême

Traitements

  1. Reconstruire le visage et les cordes vocales chirurgicalement

Articulation Disloquée

Danger:

  • Le patient ne peut pas utiliser le membre mais il n'est pas nécrotique
  • Le membre en question est à un angle bizarre

Cause
Certaines attaques à l'arme contondante, ou techniques de combat au corps à corps

Traitements'

  1. Remettez le membre en place. Pour ce faire, cliquez droit et utilisez "Undislocate Joint". C'est une procédure très douloureuse, alors donnez quelques antidouleurs.

Surdité

Danger:

  • Le patient n'entend pas quand on lui parle
  • Le patient crie sans raison
  • Le patient se trouvait près d'une explosion

Cause
Une concussion, ou des problèmes génétiques


Traitements

  1. Si la cause est une explosion, son ouïe va revenir avec le temps
  2. Si c'est génétique, utilisez de la Ryetalyn.

Vision endommagée

Danger:

  • Le patient ne voit pas les objets loin de lui ou ils apparaissent brouillés
  • Dans les cas les plus graves, les pupilles ne réagissent pas à la lumière

Cause
Trauma oculaire, lumière vive, problèmes génétiques

Traitements

  • Donnez de l'Imidazoline.
  • Si le patient est complètement aveugle, une réparation de la rétine est nécessaire
  • Si c'est génétique, utilisez de la Ryetalyn.

Outils et machines de la clinique

La suite de ce guide est actuellement incomplète, mais le reste devrait être assez fourni pour aider n'importe qui désirant apprendre la médecine.

Si jamais vous avez une question qui n'est pas répondue par ce guide, vous pouvez toujours demander sur Discord en appelant Tim ou ingame en utilisant l'adminhelp (F1), le reste du staff ou encore vos collègues médecins.

Le Défibrillateur

Outil au combien important dans cette ère sans clonage, il est important de savoir s'en servir

Description

Le Défibrillateur est une machine capable de faire revenir à la vie un employé mort. Nous savons que cela n'est pas le but du défibrillateur dans le monde réel, mais dans l'imaginaire collectif ça l'est.

Il en existe 3 variantes qui fonctionnent sur le même principe. Ils sont équipés d'une batterie permettant environ 3 tentatives et qui doit être retirée avec un tournevis pour la recharger (il y a un rechargeur dans la clinique à cet effet).

Les défibrillateurs standards

Comme son nom l'indique, il s'agit de la variante classique. Il est particulièrement encombrant et doit être porté sur le dos pour être utilisé. Note : ne le portez pas en permanence, c'est encombrant, enfilez le uniquement lorsque nécessaire.

Il y en a plusieurs dans la clinique, dont un dans la salle d'opération.

Les défibrillateurs compacts

Version miniaturisée du modèle standard, pouvant être porté à la ceinture. Il n'y en a qu'un seul et doit être réservé aux médecins qui doivent intervenir hors de la clinique. En raison de sa taille, il peut être porté en permanence.

Les défibrillateurs de combats

Version militarisée du défibrillateur compact, il a été modifié pour ne pas avoir les mêmes limites que les défibrillateurs civils et peut être utilisé à travers des vêtements épais, ainsi que sur des patients qui ne sont pas morts. Ils ne sont pas accessibles au personnel de la station.

Critère de résurrection

Comme vous pouvez l'imaginer, il faut qu'un certain nombre de critères soient remplis pour pouvoir ramener du personnel à la vie. Dans de nombreux cas il s'agit de problème qui empêche le patient de survivre post-résurrection. Si la résurrection rate, le défibrillateur va essayer de définir le pourquoi et vous le communiquer. Essayez de résoudre ces problèmes avant de tenter quoi que se soit afin de ne pas gâcher vos chances de ressusciter le patient en vidant la batterie.

  • Le patient ne doit pas avoir d'organes vitaux détruit ou sévèrement endommagé

Cela va de soit, si il lui manque un organe la résurrection va échouer

  • Le patient doit être d'une race compatible

Les races aliens exotiques ou toute forme de vie non répertoriée dans le défibrillateur peuvent ne pas être reconnue par la machine et celle ci décidera de ne pas fonctionner

  • Le patient doit être mort

La machine vérifie les signes vitaux du patient afin de s'assurer de ne pas électrocuter un être encore vivant. Les défibrillateurs de combats ignorent ce critère.

  • Le torse du patient doit être accessible

Ce n'est pas possible d'utiliser les défibrillateurs à travers les vêtements très épais, comme les combinaisons spatiales ou les armures de combat. Les défibrillateurs de combats ignorent ce critère.

  • Le patient doit être mort depuis moins de 8 minutes

Plus le mort reste mort, plus il va recevoir des dégâts aux cerveau lors de sa résurrection. Après 8 minutes, les dégâts seront trop important et empêcheront la réussite de la résurrection

  • Les dégâts combiné ne doivent pas être excessifs

Si le patient a prit trop de dégâts la résurrection peut réussir mais le patient va mourir à nouveau quasi immédiatement.

  • Le patient doit avoir suffisamment de sang dans l'organisme

Une personne meurt si elle tombe en dessous de 60% de volume total de sang. Si vous essayez de faire revenir quelqu'un qui s'est vidé de son sang il va mourir instantanément. Vérifiez que le niveau de sang est suffisant avant de tenter une résurrection. Remarque : la limite de 60% dépend des dégâts occasionné par le cœur du patient

Comment l'utiliser

Peu importe la version, ils fonctionnent tous de manière identique

  1. Portez la machine à l'emplacement approprié.
  2. Ayez vos mains libres.
  3. Cliquez sur l’appareil ou sur l'icone en haut à gauche de l'écran. Les palettes vont se placer automatiquement dans vos mains.
  4. Vérifiez que vous êtes en intend "help" et visez le torse du patient
  5. Cliquez sur le patient. Si tout les critères sont réunis, la machine va administrer un puissant choc électrique
  6. Si au moins un des critères n'est pas réuni, la résurrection va échouer et la machine vous enverra un message d'erreur vous informant de la cause
  7. le choc est intense et inflige des dégâts de brûlures moyen et il est possible que votre patient se mette à saigner. Soyez prêts à soigner ce genre de blessures
  8. Le patient va se remettre à respirer en cas de réussite

Mise en garde

Il est très important de préciser que le défibrillateur ne soigne pas les blessures, il fait revenir un mort à la vie. En d'autres termes, si votre patient est mort d'une balle dans le torse, la balle sera toujours là à son réveil. Cela signifie qu'un patient qui est revenu à la vie dans un état critique va certainement mourir à nouveau rapidement. Ce n'est pas votre faute et est inévitable dans la plupart des cas.

Mais il y a toujours de l'espoir. Le choc de la résurection refait fonctionner le métabolisme du patient et permet aux différent médicament dans l'organisme du mort d'appliquer leurs effets bénéfiques pendant quelques seconde. Cela signifie que vous pouvez donner des médicament à un patient mort avant de lui donner un choc afin de le stabiliser. Évidemment, c'est toujours aussi risqué, mais c'est possible, du moins afin de le stabiliser suffisamment pour pouvoir le soigner plus efficacement.

Il est recommandé de préparer quelques pilules d'urgence que vous donnerez aux mort avant de les ressusciter . Il est idéal qu'elles contiennetn un peu de dexalin plus, de la bicardine et de la dermaline en grande quantité ainsi que de l'inaprovaline. Alternativement, vous pouvez remplacer l'inaprovaline par du Dylovene. Mélangez les 2 produit de la Tricordrazine, il vaut mieux les séparer.